USA : Carnet de voyage de Lily

13 octobre 2016

L' autorisation de voyage ESTA - Le Blog d'étudiants en webmarketing

Le Blog Formulaire ESTA regroupe toutes les informations dont vous aurez besoins concernant l'autorisation de voyages ESTA. Un lien permettant d'accéder directement au formulaire est également présent sur ce blog.

Vous pouvez accéder directement au blog:

- soit dans l'onglet "Lien" sur la page d'accueil (menu de gauche) formulaireesta.org

- soit dans le Menu déroulant "Bons Plans et Liens Amis/Liens Amis/Formulaire Esta" 

- soit en faisant un Copier/Coller directement de cette adresse : http://www.formulaireesta.org/  

 

Vous trouverez une vidéo explicative ci-dessous, directement sur le blog, ou sur Youtube (https://www.youtube.com/watch?v=u2de9CTk6Xk)

 

L' autorisation de voyage ESTA

Skyline

Posté par usatilily à 14:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 août 2016

Liste choses à voir et à faire à Niagara Falls

 

Niagara AG (186).JPG Niagara AG (334).JPG

Niagara AG (153).JPG Niagara AG (154).JPG

IMG_5652.JPG Niagara AG (43).JPG Niagara CB (4).JPG

Niagara AG (219).JPG Niagara AG (203).JPG

Niagara AG (200).JPG Niagara AG (495).JPG Niagara AG (404).JPG Niagara CB (9).JPG

Niagara AG (399).JPG Niagara AG (392).JPGNiagara AG (537).JPG

Niagara AG (374).JPG 

 

NIAGARA FALLS

 

Au sud-est de Toronto se trouvent les majestueuses chutes de Niagara, Ce sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord.

Admirez les chutes de plusieurs points de vue excitants :

  • Maid of the Mist : embarcations qui franchissent la chute américaine pour se rendre au pied de la chute du Fer à Cheval (côté américain). Moins de monde et bateaux plus petits
  • Cave of the Winds : côté américain, descente en ascenseur jusqu’à une passerelle de bois au pied des chutes américaines (Hurricane Deck). Sur Goat Island dans Niagara Reservation State Park.
  • Terrapin Point : côté américain, terrasse d’observation au-dessus de Cave of the Winds.
  • Hornblower Cruises : croisières côté canadien
  • Promenade de Rainbow bridge à Table Rock : promenade d’1.6 km qui surplombe directement le bord de la cataracte. 6650 Niagara Pkwy
  • Journey Behind the Falls : ascenseur menant à l’entrée des tunnels souterrains et humides (côté canadien) et une plateforme donnant sur les chutes.
  • Queen Victoria Park situé face aux chutes américaines ;
  • White Water Walk : ascenseur qui vous fera descendre jusqu’à 70 mètres jusqu’à une passerelle de bois longeant les rapides. De là, vous pourrez voir se déchaîner dans l’étroit chenal toute la puissance et l’ampleur du Niagara.
  • The Whirlpool est un ancien funiculaire qui vous fera vivre une expérience unique du haut des airs.
  • Observation Des Chutes De Nuit éblouissant sous les lumières multicolores. Les vendredis et dimanches, spectacle de feux d’artifices au-dessus des chutes à partir de 22h00.
  • Downtown : le petit centre-ville de Niagara ressemble à un grand parc d’attraction c’est là qu’on trouve la Niagara Skywhell (grand roue)… Explorez Clifton Hill  « rue du divertissement » connue partout dans le monde et située près des chutes, avec ses musées de cire, ses arcades, ses restaurants thématiques, ses maisons hantées …
  •  Niagara Parkway : zone d’observation. Route bordée d’espaces verts, qui longe le Niagara sur 56 km entre les Lacs Erié et L’Ontario.
  • L’ascensseur White Water Walk: descend jusqu’à la gorge. Permet de s’approcher des eaux tumultueuses. 4330 River Rd, Niagara Falls, 
  • Skylon Tower: réplique de la CN Tower de Toronto en modèle réduit (236 m de hauteur). Superbe vue des chutes
  • Minolta Tower : plus petite mais plus proche.
  • Téléphérique Whirlpool Aero Car: évolue au-dessus des rapides Whirlpool, où le fleuve tourbillonne avant de reprendre son cours normal. Niagara Pkwy, Niagara Falls, 
  • La réserve naturelle de Niagara Glen : paysage de roches éboulées et luxuriante forêt.
  • Niagara Parks Commission’s School of Horticulture: Jardins botaniques.
  • Queenston Heights: joli parc, 2565 Niagara Parkway,
  • Le casino Niagara Fallsview est un centre de villégiature de renommée internationale où le luxe et l’excitation se rencontrent. Assistez à un spectacle ou tentez votre chance dans l’imposante aire de jeu. 6380 Fallsview Blvd, Niagara Falls
  • Vivez une expérience nature à l’intérieur en faisant connaissance avec plus de 400 oiseaux exotiques et autres créatures au Royaume des oiseaux, et avec des milliers de papillons colorés qui se déplacement librement dans le Conservatoire des papillons.
  • Toronto Power Generating Station : centrale hydraulique de style néoclassique (1913)
  • Le Canada One Factory Outlets constitue un arrêt unique pour vivre une expérience de magasinage vous permettant de vous procurer des marques connues à un prix d’aubaine. 7500 Lundy's Ln, Niagara Falls

 

 RIVE SUD DU NIAGARA

  • Le Fort Erié : limite sud de la route à 32 km au sud des Chutes.
  • Les magnifiques plages sablonneuses du lac Érié constituent l’endroit idéal pour passer une journée dans l’eau. 
  • La tour du Vieux Fort Érié, une reconstitution de tout ce qui a été détruit durant la bataille la plus sanglante de l’histoire du Canada.
  • Port Colborne a été nommée la ville ultime pour la pêche par le World Fishing Network en 2013 et constitue un excellent endroit pour pêcher la perche, le doré, le saumon et la truite.
  • La route des arts et de la culture de la côte sud du Niagara englobe des ateliers d’artistes, des galeries d’art, des antiquaires, des musées et des points chauds culturels de Fort Érié jusqu’à Wainfleet.
  • L'aire de conservation et tourbière de Wainfleet est la plus importante tourbière encore existante du Sud-Ouest de l’Ontario et un important milieu humide qui abrite un grand nombre d’espèces d’oiseaux et de papillons migrateurs

NIAGARA-ON-THE-LAKE 

  • Le Festival Shaw est l'une des meilleures compagnies de répertoire au monde, qui présente des comédies musicales, des comédies et des pièces de théâtre audacieuses.
  • La ferme de Laura Secord Homestead: dans le joli petit village de Queenston, 29 Queenston St, Niagara-on-the-Lake
  • Vingt-sept établissements vinicoles sont éparpillés au cœur d’un paysage de vignobles et de vergers s’étendant le long de la pittoresque promenade de la rivière Niagara. 
  • Downtown :
  1. Queens Street : L’Apothecary (pharmacie de 1866 au n°5),
  2. St Andrew’s Church (bel édifice religieux de style géorgien) 323 Simcoe St,
  3. Fort George National Historic Site : a servi de quartier général à la division centrale de l’Armée britannique durant la guerre de 1812. 51 Queens Street,
  4. L’excellence culinaire est la marque de commerce de la ville, réputée pour l'abondance de ses produits locaux, ses domaines vinicoles de classe mondiale et ses nombreux restaurants réputés.
  5. L’Outlet Collection at Niagara, le centre commercial de points de vente à ciel ouvert le plus important au Canada, abrite un imposant regroupement de détaillants, dont Banana Republic, J. Crew, Michael Kors et des dizaines d’autres. 300 Taylor Rd, Niagara-on-the-Lake

17 août 2016

Liste choses à voir et à faire à Nashville

Country Music hall of fame (151).JPG Country Music hall of fame (191).JPG Downtown (6).JPG Downtown (264).JPG 

Downtown (18).JPG  Downtown (71).JPG Downtown (148).JPG Bicentennial park farmer market (11).JPG

Bicentennial park farmer market (18).JPG Centennial Park et Universite (28).JPG Music Row (51).JPG jardin botanique (157).JPG

downtown (58).JPG  downtown (36).JPG Broadway night (7).JPG Broadway night (61).JPG 

Broadway night (76).JPG music row (82).JPG Gaylord Opryland (161).JPG

Nashville  Capitale de l’Etat du Tennessee, Capitale de la musique Country WesternN

Opryland 

  1. Gaylord Opryland Hotel (un des hôtels les plus impressionnants des USA avec une cour intérieure couverte abritant des jardins tropicaux, une maison typique de plantation du Sud, un village, des cascades, un lac, des fontaines, une rivière et des bateaux d’excursion) = Gaylord Opryland Resort & Convention Center - 2800 Opryland Dr
  2. Opryland Theme Park (fermé en 1998, aujourd’hui centre commercial géant) = Convention center
  3. Grand Ole Opry au Ryman Auditorium (situation d’origine, considéré comme « l’Eglise Mère de la musique Country)- 2804 Opryland Dr: 
  • Opryland (nouveau domicile Grand Ole Opry) dans la Music Valley (accessible depuis le centre par un taxi aquatique)
  • Opry Mills Mall - 433 Opry Mills Dr
  • Aquarium Restaurant - Opry Mills Mall, 516 Opry Mills Dr,       

Downtown et Quartiers Alentours  

  • Music City Center (4th Ave South)
  • Boutique Hatch Show Print (disques et partitions vintage)- 224 5th Ave South
  • Musicians Hall of Fame (417 - 4th Ave North)
  • Country Music Hall of Fame & Museum ««(201- 5th Ave South)
  • Johnny Cash Museum (119 - 3rd Avenue South)
  • Broadway & 2nd Ave : District d’amusement
  • Wild Horse Saloon (2nd Ave) : soirées de dance country (120 - 2nd Avenue North,)
  • Riverfront Park (réplique de Fort Nashborough) - 100 - 1st Ave North
  • Lower Broadway : bars honky-tonks
  • Printers Alley (entre Union St et Commerce St)
  • Bourbon Street Blues & Boogie Bar, 220 Printers Alley
  • The Hermitage Hotel (231- 6th Avenue North)
  • Nashville Farmers' Market – (900 Rosa L Parks Blvd)
  • Tennessee State Capitol (inspiré par la Grèce Antique) : Colline du Capitole  - 600 Charlotte Ave (& State Museum)
  • Bicentennial Park & Farmer Market
  • Quartier de Germantown
  • Tennessee State Museum (Jame K Polk Center) - 505 Deaderick St
  • Ryman Auditorium (nouveau) - 116 5th Ave North
  • First Center for the Visual Arts (919 Broadway Avenue)
  • L’Union Station hotel (occupe l’ancienne gare) - 1001 Broadway
  • Batman Building (333 Commerce Street)
  • Quartier de Music Row (Studio B de RCA, parcs, églises, musées…) - Division St. Music Square E
  • Carl Van Vechten Gallery (Fisk University – 1000  17th Avenue North)
  • Campus de la Fisk University (Van Vechten Gallery) - 1000 - 17th Ave North
  • Centennial Park  (réplique du Parthénon grandeur nature+ statue d’Athéna de 13m de haut + Musée d’art) - 2500 West End Avenue.
  • Vanderbilt University (très conservatrice) - 2201 West End Ave
  • Le Quartier de Hillsboro Village «(proche de Vanderbilt University )
  • Adventure Science Center (Face au Parc de Fort Negley) - 800 Fort Negley Blvd
  • LP field Stadium

Périphérie de Nashville 

  • Les plantations:
  1. Belmont Mansion - 1700 Acklen Ave (5 min de Nashville)
  2. Belle Meade (style Greek revival)- 5025 Harding Pike (10 min de Nashville)
  3. The Andrew Jackson's Hermitage (résidence d’Andrew Jackson = 5è Pdt Américain)4580 Rachels Ln (20 min de Nashville)
  • Le Bluebird cafe– 4104 Hillsboro pike (20 min de Nashville)
  • Quartiers : 12 South, East Nashville, the Gluch
  • Lane Motor Museum (702 Murfreesboro Pike)
  • Parcs Edwin et Percy Warner (inscrit au registre national américain des sites historiques) - 7311 Hwy 100 (20 min de Nashville)
  • Jardins botaniques et le musée d’art de Cheekwood - 1200 Forrest Park Dr (20 min de Nashville) 

Environs de Nashville 

  • Lynchburg (120 km de Nashville): Siège de la distillerie de whiskey Jack Daniels (8h00/16h00= visite d’1h), 1 cour de justice du 18è siècle en plein milieu de la place du village,
  • Fort Donelson National Battelfield - 120 Fort Donelson Shores Rd, Dive (1h45 de Nashville)
  • Rugbyvillage communautaire hors du temps conservé dans son état de 1880 (2h30 de Nashville, 3h de Great Smoky Mountains et 1h de Oak Ridge)
  • Oak Ridge, ambiance rétro avec son centre qui n’a pas bougé depuis 1940 (à 2h30 de Nashville et 2h30 de Great Smoky Mountains)
  • Pigeon Forge««où se trouve une réplique du Titanic (échelle ½) où l’on embarque pour la fatale croisière lors d’une incroyable visite interactive (à 3h30 de Nashville et 1h30 de Great Smoky Mountains)
  • 2134 Pkwy  (promenade de 2h - 24$). On y retrouve également un Wonder Works (Maison à l’envers) 100 Music Road

  

 

 

Paramount Ranch - Santa Monica Mountains - Lieu de tournage

Paramount Ranch est le lieu de tournage de nombreux films et séries (dont Docteur Quinn !!! ) depuis 1927. On est invité à parcourir le petit village western et la durée de visite indiquée est de 1h.

En tant que fan de la série Docteur Quinn dans mes jeunes années, je ne pouvais pas rater l’occasion de voir le lieu de tournage de celle-ci !!!

imagesCA7FV0LN

J’ai quand même été un peu déçue : en effet, le village western est tout petit.

On y retrouve bien : la clinique du Docteur Quinn et la pension de famille Cooper, le Saloon de Hank, la boutique de Lauren Bray, le salon de barbier de Jack, le télégraphe d’Horace, le bâtiment du shérif, le fameux pont de la série …

Mais ce village est vraiment tout petit !!! En 15 minutes on en a fait le tour. Après il est possible de faire des randonnées au départ du village western. Mais c’est vrai que je m’attendais plus à voir un vrai village, avec un peu plus loin la maison du docteur Quinn, des granges avec des chevaux… Le "vrai" décor de la série

Nous avons donc été surpris par cette visite, puisque l’on s’attendait à un  lieu de tournage hollywoodien (donc immense : les idées reçues ont la vie dure :-))  mais c’était sympa tout de même.  

20140620082419_00001

 Pour plus d’information :

 

Paramout ranch

 

Posté par usatilily à 11:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Liste choses à voir et à faire à Mille-Iles , Kingston et Alentours

1000 islands AG (33).JPG 1000 islands AG (242).JPG

1000 islands AG (220).JPG 1000 islands AG (222).JPG

1000 islands AG (224).JPG 1000 islands AG (61).JPG

1000 islands AG (217).JPG 1000 islands AG (216).JPG 1000 islands AG (20).JPG 1000 islands AG (72).JPG

1000 islands CB (4).JPG 1000 islands CB (6).JPG

LES MILLE-ÎLES/ Kingston 

Balade en bateau des Miles Iles :

  • Iles agréables et boisées
  • Gananoque Boat Line : croisière de 1 h à 5 h (ESTA exigé pour la croisière de 5h). Le tour de 1h passe entre les iles (peu de grand-chose à voir). La croisière de 5h fait une escale pour visiter le Boldt Castle (Alexandria Bay)
  • D’autres compagnies proposent des tours de 1h : notamment à Rockport et à Ivy Lea. La croisière permet de voir une multitude de petites iles et contourne Boldt Castle.

Kingston, ON :

Aux alentours de Kingston:

  • Historic Murals of Athens : 1 W. Main St Athens Ontario
  • Brockville , Ontario:
  1. Brockville Museum : 5 Henry St.
  2. Fulford Place Museum : 287 King St. E
  •  Old Stone Mill National Historic Site : 46 King St Delta ON
  •  Gananoque, ON :
  1. Arthur Child Heritage Museum, 125 Water Street,
  2. Thousand Islands Boat Museum,125 Water St.
  3. La route de Thousand Islands Parkway : où l’on trouve l’observatoire à proximité du pont reliant l’Ontario à l’Etat de New York (1000 Islands Tower : vue panoramique sur les Mile Iles)
  •  Prescott, ON :
  1. Battle of Windmill National Historic Site of Canada, Windmill Point Rd, Hwy 2,
  2. Fort Wellington National Historic Site of Canada, 370 Vankoughnet St.
  • Alexandria Bay, NY USA :
  1. Le Boldt Castle : extravagante résidence édifiée par le propriétaire autrichien  du Warldof Astoria de New York - Heart Island Alexandria Bay, NY 13607, États-Unis (50 min de Kingston)
  2. Cornwall Brother Store and Museum : 36 Market St.
  3. 1000 Islands Water Taxi Scenic Tours
  4. Bay Drive-In Theatre, Rt. 26 & Bailey Settlement Rd
  5. Thousand Islands Winery,43298 Seaway Ave.Suite #1
  •  Cape Vincent, NY
  1. Cape Vincent Historical Museum : 175 North James St.
  2. Tibbetts Point Lighthouse Visitor Center:  33435 Co. Rt. 6 Tibbetts Point Rd
  •  Singer Castle Chippewa Bay, NY: Dark Island
  • Clayton, NY:
  1. Antique Boat Museum: 750 Mary St.
  2. Rock Island Lighthouse: 42361 Rock Island West
  3. Thousand Island Museum: 312  James St.
  •  UPPER CANADA VILLAGE, 13740 County Rd 2, Morrisburg, ON

Ce village du Haut Canada est l’un des restaurations les plus réussies du pays : il comprend des habitations de styles très variés, des constructions primitives des 1ers colons aux belles demeures en briques et en pierres. On y trouve également des fabriques, des écoles, des magasins, des églises, une forge, une imprimerie et une taverne où le personnel porte avec conviction l’habit du 19è siècle.

 

 


03 août 2016

Liste choses à voir et à faire à Toronto et Itinéraire conseillé en 3J

Casa Loma (233).JPG Toronto centre AG (281).JPG

Toronto centre AG (226).JPG Toronto Downtown AG (117).JPG

Toronto Downtown AG (32).JPG Toronto Downtown AG (16).JPG Toronto Downtown AG (77).JPG Toronto Downtown AG (62).JPG

Toronto Downtown AG (282).JPG Downtown AG (69).JPG

Toronto Downtown AG (288).JPG Toronto Downtown AG (372).JPG 

Toronto Downtown AG (506).JPG Toronto centre AG (175).JPG Toronto centre AG (197).JPG

Toronto Downtown AG (366).JPG  Toronto Downtown AG (379).JPG zoo AG (26).JPG Toronto Downtown AG (303).JPG

SUR LES RIVES DU LAC ONTARIO ET LES ÎLES

Elles offrent de splendides vues sur le centre-ville de Toronto.

  • Le Ripley's Aquarium of Canada: L'aquarium a pour vocation de sensibiliser les visiteurs à l'importance environnementale des milieux marins et des cours d'eau. 288 Bremner Blvd, 
  • CN Tower : Située près du centre de Toronto, non loin du lac Ontario, la Tour Nationale du Canada (plus connue sous le nom de Tour CN ou CN Tower en anglais) est devenue l'emblème de la ville. D'une hauteur de 553,33 mètres, elle fut construite en 1976 par la compagnie ferroviaire du Canadien National (CN) qui désirait montrer la force de l'industrie canadienne en construisant le plus haut édifice du monde (la tour fut rachetée en 1995 par la Société Immobilière du Canada). Elle dispose de 2 observatoires (Le belvédère au 113è étage, et le Sky Pod, appelé aussi la Nacelle, une petite plate-forme qui était jusqu'en 2008 le plus haut observatoire du monde ouvert au public. 301 Front St W, 
  • Le Rogers Center : Situé au pied de la Tour CN, le Rogers Center (appelé SkyDome jusqu'en février 2005) est le stade principal de la ville de Toronto. 1 Blue Jays Way
  • Le Harbourfront Center : pôle d’attraction de la vie culturelle, récréative et commerciale de Toronto. De nombreuses activités (concerts, spectacles, festivals, expositions, ...) se déroulent toute l’année sur les quais et dans les entrepôts rénovés. 235 Queens Quay W
  • Les îles de Toronto se trouvent face au Harbourfront Center, à une dizaine de minutes de la côte en ferry (départ des docks situés au bout de Bay Street).
  • L’Ontario Place : Occupe trois îles artificielles le long de la rive nord du lac Ontario (juste à l'ouest des îles de Toronto et à 10 minutes de route du centre-ville de Toronto), c’est un complexe culturel, de loisirs et de divertissement. 955 Lake Shore Blvd W
  • Historic Fort York : Désigné lieu historique national du Canada en 1923, Fort York se trouve à une dizaine de minutes de route du centre-ville de Toronto, près du lac Ontario. Ce site historique est connu pour avoir accueilli en 1812 la célèbre bataille de York, le premier conflit de la région opposant Américains et Anglais. 250 Fort York Blvd, 
  • High Park : En continuant sur Lake Shore Blvd en direction de l'ouest, on arrive à High Park, le plus grand espace vert (161 hectares) à se trouvant dans les limites de la ville de Toronto. 1873 Bloor St W,
  • The Beaches : Situé à l'est de Toronto, The Beaches (appelé aussi "The Beach" par les Torontois) est le quartier des plages qui s’étendent le long du lac Ontario (Beaches Park : 77 Kew Beach Ave)

DOWNTOWN: DE UNION STATION AU CITY HALL

  • Eaton Center : Situé au cœur de la ville et s'étendant sur deux pâtés de maisons, le Centre Eaton de Toronto est la destination "shopping" par excellence (ouvert en 1979). 230 boutiques et restaurants. C’est l'un des plus grands malls du Canada et le plus grand centre commercial de Toronto - 220 Yonge St, 
  • Yonge Street (voie principale de Toronto) : Au cœur du centre-ville de Toronto, le quartier de Downtown Yonge compte une multitude de théâtres proposant opéras ou comédies musicales, 150 restaurants et plus de 600 magasins (dont le centre Eaton, où vous pourrez vous garer)
  • Hockey Hall-of-Fame/ Temple de la renommée du Hockey : Ce "temple de la renommée" dédié au hockey célèbre le sport préféré des Canadiens 30 Yonge St,
  • St.Lawrence Center For the Arts : 27 Front St E
  • Le Gooderham Building:: (flatiron) présente une superbe fresque murale 49 Wellington St E
  • St. Lawrence Market : Situé dans la vieille ville de Toronto, le St. Lawrence Market est à quelques minutes à pied du Distillery District et du Hockey Hall of Fame. Ce site est celui du marché original de Toronto. Le St. Lawrence a été désigné meilleur marché d'alimentation dans le monde en 2012. 92-95 Front Street East
  • Saint Lawrence Hall : centre culturel et social de la ville au milieu du 19è siècle. 157 King St E, 
  • St James’ Park : oasis de verdure 65 Church St,
  • St James’ Cathedrale : avec sa flèche qui s’élance a plus de 91 m 65 Church St,
  • La Bank of Commerce : élégante tour de 34 étages qui resta le plus haut édifice de l’empire britannique pendant 35 ans.
  • Le Toronto Dominion Centre : Situées dans le quartier de la finance, les deux tours de verre foncé très sobres du Toronto Dominion Center ont été les premiers bâtiments importants du secteur. C'est une des plus grandes communautés d'affaires en Amérique du Nord. Chaque jour, 21.000 travailleurs s’y rendent. Toronto est l'une des plus importantes places financières dans le monde. Bay Street est le foyer de la Bourse de Toronto. 77 King St. W., 39th Floor, 66 Wellington St W, 
  • Le City Hall : Reconnu comme un chef-d’œuvre architectural, l'hôtel de ville était le symbole de Toronto avant l’arrivée de la Tour CN. Ses deux tours de béton (de 20 et 27 étages) forment des sortes de parenthèses autour de la rotonde centrale qui abrite la salle du Conseil, et vus de dessus, les bâtiments ressemblent à un œil entouré de ses paupières. 100 Queen St W
  • Old City Hall : (1899) splendide édifice de style roman, est réalisé en grés de 2 couleurs. Accueil aujourd’hui le tribunal.60 Queen St W, 
  • Nathan Phillips Square : place de l’hôtel de ville. 100 Queen St W
  • La ville souterraine (PATH) Avec 27 kilomètres de passages souterrains le PATH est, selon le Livre Guinness des records, la plus grande ville souterraine du monde avec une surface totale de 371.600 m². sous le City Hall
  • Chinatown : Aujourd'hui l'un des plus grands quartiers chinois d'Amérique du Nord. Il n’y a pas 1 mais 6 quartiers chinois à Toronto : Le plus ancien Chinatown n’existe plus, il est actuellement occupé par le City Hall. Le 2ème se situe autour du carrefour de Dundas Street et Spadina Avenue/Oxford Street – Phoebe St/Spadina Ave, l’inflation des prix immobilier a poussé Chinatown dans l’est de la ville, dans le quartier de Riverdale (autour des rues Broadview Avenue et Gerrard Street) il est connu comme étant East Chinatown. 4 autres Chinatown dans le Grand Toronto.
  • Kensington Market : Situé dans le centre de Toronto et déclaré site historique national du Canada en novembre 2006, c’est un quartier historiquement multiculturel. Très animé, c'est l'un des quartiers les plus anciens et les plus connus de la ville. Ses rues étroites abritent des commerces asiatiques, caribéens, européens ou encore latino-américains, mais aussi d'impressionnantes œuvres d'art de rue et des enseignes commerciales amusantes, des maisons victoriennes multicolores temple du vintage. College St/Barthurst St – Spadina Ave/Dundas St W
  • Little Italy : également connu sous les noms de College Street West ou Latintown, est un sympathique quartier aux allures très européennes, marqué dès les années 1920 par une forte concentration d'immigrants italiens. Devant le cinéma Royal, se trouve la Italian Walk of Fame et ses étoiles rendant hommage aux personnalités d'origine italienne, comme celle du chanteur-acteur Dean Martin. College St-Dovercourt Rd/Bloor St W-Bathurst St
  • Greektown (Danforth Avenue) : c’est l'un des plus grands quartiers grecs d'Amérique du Nord. Il se trouve autour de l'intersection entre les avenues Danforth et Hampton. Il est traversé d'ouest en est par l'avenue Danforth, une artère historique qui s'étend sur plus de 90 pâtés de maisons totalisant près de 10 kilomètres. A l'extrémité ouest de la rue, se trouve plus de 350 magasins, restaurants et services, ainsi que le Danforth Music-Hall, un théâtre construit en 1919.
  • Distillery Historic District : ledistrict historique compte plus de 40 édifices industriels (majoritairement en brique) construits entre 1859 et 1927, classés au patrimoine historique du Canada. Ce quartier piétonnier situé à la limite est du centre-ville de Toronto est aujourd'hui occupé par des boutiques en tout genre (dont le Beer Store, où vous trouverez plus de 350

AUTRES SITES A VISITER A TORONTO

  • Le Royal Ontario Museum (ROM) : Avec plus de six millions d'objets ayant pour thèmes l’histoire naturelle et les cultures du monde, le ROM est le plus grand musée du Canada. Il est situé au nord de Queen’s Park, sur le campus de l'université de Toronto. 100 Queens Park
  • L’Art Gallery of Ontario (AGO) : Fondé en 1900, le Musée des beaux-arts de l'Ontario renferme plus de 80.000 œuvres d'art (réparties sur 5 étages), illustrant l'évolution des mouvements artistiques du monde entier au cours des 20 derniers siècles. Implanté dans un manoir du XIXe siècle situé dans le parc Grange (à quelques minutes à pied du centre-ville), 317 Dundas St W
  • Le Bata Shoe Museum : 4 galeries regroupent une collection de plus de 10.000 chaussures (et d'objets annexes comme les bas de soie de Napoléon Bonaparte) couvrant 4 500 ans d’histoire. On peut y voir les chaussures portées par Elvis Presley, John Lennon ou encore Marilyn Monroe. 327 Bloor St W
  • La Casa Loma : Situé sur une colline surplombant le centre-ville et offrant l’une des vues les plus spectaculaires sur Toronto, cet impressionnant château de style médiéval comporte 98 pièces réparties sur trois étages (pour une superficie de 6000 m²), des donjons, des tourelles, des écuries, des passages secrets (comme par exemple une cheminée dissimulant une pièce cachée), un jardin d’hiver (une salle dotée de tuyaux de vapeur pour garder les plantes au chaud pendant la saison froide), une galerie souterraine menant aux écuries et au pavillon de chasse, sans oublier de jolis jardins, accessibles uniquement de mai à octobre. 1 Austin Terrace, 
  • Le Zoo de Toronto : C'est le plus grand parc zoologique au Canada : il abrite plus de 5000 animaux représentant plus de 450 espèces de 7 régions géographiques distinctes : Afrique, Amériques, Australie, Canada, Eurasie, Indonésie et Toundra. 2000 Meadowvale Rd
  • Le Jardin botanique de Toronto : Situé dans la zone d'Edwards Gardens (à 20 minutes du centre-ville de Toronto), le Jardin Botanique de Toronto (ou TBG) se compose de 17 jardins, répartis sur 1,6 hectare, chacun possédant son propre thème (Gratuit). Les meilleurs moments pour y aller sont le printemps et l'automne : c'est là que les couleurs sont les plus belles, et le temps est clément. De mai à octobre, le parc abrite également un marché agricole biologique, où l’on peut se procurer du pain, fromage et autres aliments de production locale. 777 Lawrence Ave E, North York
  • Le Canada’s Wonderland : parc d’attractions pour tous les âges installé dans la commune de Vaughan  (40 min du centre-ville de Toronto). Le parc compte plus de 200 attractions réparties sur huit zones (Action ZoneInternational FestivalInternational StreetKidZvilleMedieval FairPlanet Snoopy, Splash Works et White Water Canyon). 9580 Jane St, Vaughan
  • Le Wild Water Kingdom : est un des plus grands parcs aquatiques du Canada. 7855 Finch Ave W, Brampton,
  • Le Gardiner Museum of Ceramic Art : Situé dans Queen's Park, en face du Musée Royal de l'Ontario, c'est le seul musée du Canada entièrement consacré à la céramique 111 Queens Park, 
  • Le Centre des sciences de l'Ontario : se dresse dans une vallée longeant la rivière Don, à 20 minutes de route du centre-ville de Toronto. Ce musée réparti sur 3 bâtiments reliés par des ponts, des ascenseurs et des escalators, comporte 10 grandes salles hébergeant plus de 600 activités et démonstrations interactives : machine à, sciences de la nature, géologie, anatomie humaine, astronomie ... 770 Don Mills Rd
  • Fort York : dans les Blue Barracks on découvre une exposition sur la naissance de Toronto et son passé militaire. L’été manœuvres et exercices militaires. 250 Fort York Blvd
  • The Grange : splendide demeure de style géorgien (1818) 317 Dundas St W
  • Ontario Legislature : dominant Queen’s Park et le quartier de l’Université, cet imposant édifice en grés est le siège du corps législatif. Queens Park,
  • Ontario Place : en réponse à l’Expo universelle de 1967 à Montréal, Toronto aménagea ce parc d’attraction sur un ensemble d’iles. 955 Lake Shore Blvd W
  • Spadina House : maison devenue musée, retrace l’art, les décors et l’architecture de la maison des années 18610 aux années 1930.285 Spadina Rd

 

Itinéraire conseillé pour Toronto en 3 jours:

 

Jour 1 :

  • Sur les rives du lac Ontario et les îles
  • Musée: Bata Shoe Museum, Spadina House...

 Jour 2 :

  •  Downtown : de union station au City hall
  • Musées: le ROM, la Casa LOMA...

Jour 3 :

  • Zoo de Toronto 
  • Shopping: Eaton Center, Vaughan Mills...

Posté par usatilily à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2016

Liste choses à voir et à faire à Montréal

Jardin botanique AG (50).JPG Downtown Montreal CB (92).JPG  Downtown Montreal CB (125).JPG Montreal Downtown AG (107).JPG

Montreal Downtown AG (117).JPG Montreal Downtown AG (207).JPG Montreal Downtown CB (33).JPG Montreal Downtown AG (266).JPG

Montreal Downtown AG (278).JPG Montreal Downtown AG (253).JPG Montreal Downtown AG (323).JPG Montreal Downtwon AG (96).JPG

Montreal Downtown AG (156).JPG Montreal Downtown AG (315).JPG Montreal Downtown AG (442).JPG Montreal Downtwon AG (58).JPG

 Montreal Downtwon AG (93).JPG  Observatoire St Joseph AG (7).JPG 

Montreal Downtwon AG (109).JPG Montreal Downtwon AG (106).JPG 

Parc Jean Drapeau Monteal AG (10).JPG

 

1/DOWNTOWN MONTREAL ET LE CARRE DORCHESTER

  • La Ville souterraine : Underground City - vaste réseau piétonnier de 32 kilomètres situé sous le centre-ville - 800 Rue de la Gauchetière O
  • Le Mille Carré Doré : (Golden Square Mile) : luxueux quartier qui borde le parc du Mont Royal. Rue university/Bd René Lévesque – rue Guy/Parc Mont Royal
  • La Rue Sainte-Catherine : Plus célèbre artère commerciale de Montréal. Sur 11 kilomètres, on y compte plus de 1200 commerces.
  • L’Edifice Sun Life : 1155 rue Metcalfe, en face du Square Dorchester. 
  • Le Musée Grévin Montréal : Le musée est situé au 5ème niveau du Centre Eaton (station de métro McGill),  705 Rue Ste-Catherine O
  • La Gare Centrale : La Salle des Pas Perdus, décorée d'une fresque historique illustrant la vie des canadiens, leurs industries, leurs loisirs et leurs espoirs. A la base on peut lire les paroles de l'hymne national canadien ("Ô Canada"). 895, rue de la Gauchetière Ouest,
  • Le 1000 de la Gauchetière et l'atrium "Le 1000" : Avec ses 205 mètres de haut (pour 51 étages), cet édifice est le plus haut gratte-ciel de la ville.
  • La place du Canada et l’Eglise Saint George : dans le carré Dorchester, où se trouvent de magnifiques bâtiments racontant l’histoire récente de Montréal.
  • La Gare Windsor : bel exemple de style néo-romain (1889) rue de la Gauchetière Ouest/ 1101 Rue Stanley
  • Le quartier chinois (Chinatown) : long de la rue de la Gauchetière tout près du boulevard Saint-Laurent. 2 arches de tuiles et bois sculpté délimitent le petit périmètre de chinatown – Au nord du vieux Montréal : Rue Ste Dominique/Ave Viger O – Rue Jeanne Mance/rue St Urbain/Bd René Lévesque
  • L’Université de Québec à Montréal (UQAM) et le complexe Desjardins : 4 tours articulées autour d’un vaste atrium où se produisent des spectacles. 405 Rue Sainte-Catherine Est/Chinatown
  • La Place des Arts /Quartiers des spectacles:Plus grand complexe culturel du Canada. Elle abrite 5 salles dont le célèbre théâtre Maisonneuve, et le Musée d’Art contemporain. « Nouveau Broadway »175 Rue Ste-Catherine O - Rue City Councilloru/Bd René Lévesque – rue St Hubert/rue Sherbrooke E
  • Le Musée d’Art contemporain de Montréal :1922, très belle collection d’œuvres d’après-guerre. 185 Rue Ste-Catherine O
  • La salle Wilfrid-Pelletier : le plus grand des auditoriums. L’Orchestre symphonique de Montréal, L’Opéra de Montréal et les Grands Ballets Canadiens y sont résidents. 175 Rue Sainte-Catherine Ouest, Place des Arts
  • Le Musée des Beaux-Arts : fondé en 1860, a pour objectif la promotion de l’art canadien et international 1380 Rue Sherbrooke O
  • Basilique St Pierre : basilique  néogothique, destinée à la communauté irlandaise, se niche entre les gratte-ciel du centre-ville. 110 Rue Notre-Dame O
  • Centre canadien d’architecture : muséographie illustrant le rôle de l’architecture sur la société, fondé en 1979. 1920 Rue Baile
  • La place Ville-Marie : angle de Bd René Lévesque et rue de l’Université. 1 Place Ville Marie
  • L’avenue Mc Gill College : très belle avenue où se trouve la tour cruciforme de 42 étages en verre et aluminium, coiffée d’un projecteur tournant. nombreux bâtiments ultramodernesdont la place Montréal Trust, la Tour BNP/Banque laurentienne (habillé de verre bleuté avec sa célèbre sculpture « The Illuminated Crowd » de Raymond Mason)
  • L’université Mc Gill : fondée en 1821, c’est la plus grande université anglophone du Québec. Le campus, oasis de verdure, est ouvert au public. Le plus ancien bâtiment, le bâtiment des Arts date de 1839. 845 Rue Sherbrooke O
  • Le Musée Redpath : musée d’histoire naturelle dans l’université McGill. 
  • 859 Rue Sherbrooke O, 
  • Le Musée McCord : œuvres emblématiques amérindiennes (totem, coiffes) sont exposées dans ce musées, mais aussi des photos et objets témoins du passé de Montréal (traîneaux, costumes des JO…) 690 Rue Sherbrooke O
  • La Cathédrale Christ Church : cathédrale anglicane (1859) sous laquelle se trouve un centre commercial. 635 Rue Ste-Catherine O,
  • La Cathédrale de Marie-Reine-du-Monde : cathédrale inspirée de St Pierre de Rome, érigée en plein quartier protestant en 1870. 1085 Rue de la Cathédrale
  • Les archives photographiques Notman : rétrospective de la vie canadienne du 19è siècle jusqu’au début du 20è. Musée McCord

 2/ PLATEAU MONT-ROYAL ET MONT-ROYAL

 

 Le Plateau Mont Royal 

  • Le Plateau Mont Royal (« Le Plateau) : quartier qui ne dort jamais ! proche du centre-ville. Rue des carrières/rue Hutchison - rue Sherbrooke
  • Boulevard Saint-Laurent (entre la rue Sherbrooke et l’avenue du Mont-Royal) : une des rues les plus « tendance ». c’est la Main (rue principale).
  • Musée des Hospitalière de l’Hôtel-Dieu : collection de plus de 20 000 objets et œuvres d’art liés à la vie religieuse, la médecine et l’ethnologie illustrant l’histoire des Hospitalières. 201 avenue des Pins Ouest
  • L’Avenue Duluth : Artère verdoyante où il est agréable de flâner. Ses fresques colorées et ses échoppes invitent au voyage.
  • Le Carré Saint-Louis : Petit joyeux d’architecture urbaine aménagé en 1879. On y trouve des maisons du 19è siècle dont la richesse architecturale est unique à Montréal. St Louis Square ( ???)
  • La rue Saint Denis : multitude de restaurants, bars à la mode, boutiques in
  • L’Eglise Saint-Jean-Baptiste : Située en plein cœur du plateau Mont-Royal, l’église Saint-Jean-Baptiste est la troisième plus vaste église de Montréal (inspiration néo-gothique) 4237 Avenue Henri Julien
  • Le Sanctuaire du Saint-Sacrement : l’austère façade cache un beau décor. 500 Avenue du Mont-Royal Est
  • Le Parc La Fontaine : l'un des six grands parcs urbains de Montréal, parc de 40 ha comprenant plusieurs sculptures et œuvres d’art, et de nombreux sentier ombragés bordent ses plans d’eau. Au cœur du parc se trouve le théâtre de verdure. 1619 QC-138

 

Mont Royal :

  • Le Parc du Mont-Royal, inauguré en 1876, est l’œuvre de Frederick Law Olmsted. Il est considéré comme le poumon vert de l’agglomération, au même titre que Central Park à NY. 1260 Remembrance Road :
  • Le belvédère Camilien-Houde : permet d’admirer l’est de la ville, ponctué de petites tâches vertes, clochers en cuivre des églises marquées par le temps.
  • Le Cimetière Protestant Mont-Royal : Cimetière aménagé sur le flan nord du Mont Royal. Ressemble à un jardin anglais avec ses arbres fruitiers peins d’oiseaux.
  • Le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges : le plus grand cimetière du Canada (139 hectares), de nombreuses personnalités y reposent.
  • L’Eglise Saint-Viateur-d’Outremont : inspiration néogothique, très belle église. 1175 Avenue Laurier O, Outremont,
  • Le Musée commémoratif de l’Holocauste : fondé en 1979, il relate le génocide de millions de Juifs perpétré par le régime hitlérien en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a pour but de permettre à l’histoire de la Shoah de ne pas de sombrer dans l’oubli, et de sensibiliser les visiteurs sur la nécessité de lutter contre l’intolérance sous toutes ses formes. 5151 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
  • L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal : Eglise catholique composée d’une structure unique avec un Dôme de 60 m de hauteur interne. La croix de l’oratoire est le point culminant de Montréal. 3800 Chemin Queen Mary
  • Le Chemin de la Côte Saint Antoine : bordé de somptueuses résidences de la bourgeoisie anglophone.
  • L’Eglise Saint Léon de Westmount : intérieur d’une rare splendeur (immense fresque dominant le chœur, sculptures de bois, vitraux). 4311 de Maisonneuve Blvd, West Westmount
  • Victoria Hall/Bibliothèque de Westmount : bâtie en 1924 dans le style néo-Tudor, Victoria Hall abrite une galerie d’art 4574 Rue Sherbrooke O, Westmount

 3/ QUARTIER INTERNATIONAL ET LE VIEUX-MONTREAL

  • La place Jacques Cartier : Depuis la colonne Nelson, érigée en 1809, la pente douce de la place Jacques Cartier offre une superbe perspective sur le Vieux-Port.
  • La Maison Viger (N°410 à l’angle de la rue St Amable) et la Maison Del Vecchio (404) : beaux bâtiments qui bordent la place Cartier, toutes les 2 du début du 19è siècle.
  • L'Hôtel de Ville : c’est du balcon que le Général de Gaulle, alors président de la France, lança son célèbre "Vive le Québec libre !"(1967). Le hall d'honneur est à visiter. Edifice de 1878 de style Second Empire 275 Rue Notre-Dame E
  • Le Champ-de-Mars : A l'arrière de l'hôtel de ville, il offre une vue imprenable sur le centre-ville. On peut y voir la base des murs de pierre des fortifications qui entouraient la ville jusqu’au début du 19ème siècle. 
  • Le Château Ramezay : Logé dans une prestigieuse résidence datant du 18ème siècle, le musée propose un voyage à travers 500 ans d'histoire, de la préhistoire amérindienne au début du 20ème siècle. 280 Notre-Dame East Street
  • La Place d'Armes : Sous le Régime français, elle constituait le cœur de la cité. On y trouvait le puits Gadois, la principale source d’eau potable de l’agglomération. En 1847, la place se transforma en un joli jardin victorien. Le réaménagement de la place d’Armes, achevé en 2012, lui donne désormais un bel air contemporain. Une statue du fondateur de Montréal, Paul de Chomeday, Sieur de Maisonneuve, en occupe le centre depuis 1895. Rue St Sulpice
  • La place de la Dauversière : Face à l'hôtel de ville, se trouve un magnifique jardin public. Rue Notre-Dame E
  • Le Marché Bonsecours : Facilement identifiable grâce à son splendide dôme argenté qui s’est imposé comme le symbole du Vieux-Montréal, 350 Rue Saint Paul E
  • Le musée Marguerite Bourgeoys (400 Rue Saint Paul E)et la chapelle Notre-Dame de Bon-Secours (400 Rue Saint Paul E) : La plus ancienne chapelle de Montréal, surnommée la chapelle des marins, est aussi un musée d'histoire.
  • Lieu historique Sir George Etienne Cartier : musée exposant une importante collection de meubles et d’objets illustrant le cadre confortable dans lequel évoluait la bourgeoisie montréalaise du 19è. Siècle. 458 Rue Notre-Dame 
  • La BMO Banque de Montréal : plus ancienne institution bancaire du pays. Le hall bancaire, construit en 1847 sur le modèle du Panthéon romain. 119 Rue Saint-Jacques,
  • Le New York Life : tour de gré rouge, considéré comme le 1er gratte-ciel de Montréal. Rue Saint-Jacques/ 511 de la place d'Armes.
  • L’édifice Aldred : comporte de beaux détails Art déco. Rue Saint-Jacques/rue Notre Dame
  • La Basilique Notre-Dame de Montréal : Chef-d'œuvre de l'architecture néo-gothique, c’est l'une des plus importantes basiliques québécoises. Ses deux tours, culminant à 69 mètres. La tour ouest, nommée Persévérance, abrite une cloche de près de 11 tonnes. La tour est, nommée Tempérance, abrite un carillon de 10 cloches. En soirée, un spectacle son et lumières fait revivre l'histoire de Montréal et de la basilique. Là où Céline Dion s’est marié 110 Rue Notre-Dame O,
  • Le Vieux-Séminaire de Saint-Sulpice : Sur le côté sud de la place d’Armes, près de l’église Notre-Dame, se trouve le Vieux-Séminaire de Saint-Sulpice. Rue Notre-Dame O,
  • Le Centre d'histoire de Montréal : installé à l'intérieur d'une ancienne caserne de pompiers construite sur la place d'Youville en 1903, et désaffectée depuis 1972 335 Place d'Youville
  • La Pointe-à-Callière, Musée d’Archéologie et d’Histoire de Montréal : le lieu de fondation de Montréal, où le Sieur de Maisonneuve et Jeanne Mance débarquèrent le 17 mai 1642. en valeur le patrimoine archéologique de Montréal. 350 Place Royale
  • Place Jean Paul Riopelle : dans le quartier international, on y trouve le  Joute, sculpture-fontaine imposante de JP Riopelle (1974) 1001 Place Jean-Paul-Riopelle (Rue St Antoine O)
  • Fonderie Darling : au cœur de Griffintown, 3 500 m² voués aux arts visuels dans une ancienne fonderie du 19è siècle. 745 Rue Ottawa,
  • La Statue Versions of Love in Canada: Devan Lhotel de Montréal – 262 Jacques Street West

 4/QUARTIER INTERNATIONAL ET LE VIEUX-MONTREAL

 Le Vieux Port :

  • Tour de l'horloge et plage de l'horloge : tour de 45 mètres de haut érigée en 1922 sur les rives du Saint-Laurent Rue Quai de l'Horloge
  • Le Centre des Sciences de Montréal : permet à tous d'explorer, apprendre et comprendre divers sujets liés à la science et à la technologie. Utilisation de dispositifs interactifs dans un cadre à la fois éducatif et ludique très innovateur - 2 Rue de la Commune O,
  • Habitat 67 (cité du Havre) : La pointe de terre appelée "Cité-du-Havre" et située face au Vieux-Port fut aménagée pour protéger le port des courants et de la glace. 2600 Av Pierre-Dupuy

Le Quartier Latin :

  • Le Chapelle de Notre-Dame-de-Lourdes : Chapelle de style romano-byzantin. 430 Sainte-Catherine Rue E, 
  • La Grande Bibliothèque (BAnQ Bibliothèque et archives nationales du Québec) : palais de verre de 33 000m² comprenant plus de 4 millions de documents (livres, disques, vidéos, archives numériques…) 475 Boul de Maisonneuve E
  • L’écomusée du Fier-Monde : installé dans les anciens bains Généreux, de style art déco ce musée rend hommage aux cols bleus, enfants de la révolution industrielle, à travers l’histoire du quartier Centre Sud. 2050 Rue Amherst
  • Le Village : Quartier gay de Montréal (le plus grand du monde)- Rue piétonne de juin à septembre. Tout le Quartier arbore les couleurs de l’arc-en-ciel, boutiques spécialisées, bar branchés, nuits endiablées… avenue Papineau/blv René Lévesque – Rue St Hubert/ rue Ontario E
  • Le Pont Jacques Cartier : inaugurée en 1930, c’est le plus beau pont de l’ile et l’un des plus empruntés. Super structure en acier de 3.4 km.

 5/LE PARC JEAN DRAPEAU

 Sur l'île Sainte-Hélène

  • Le parc "La Ronde " : offre plus de 40 manèges et attractions pour petits et grands, dont plusieurs à sensation. 22 Chemin Macdonald, Île Sainte-Hélène, 
  • Le Parc Jean Drapeau : il s’étend sur l’Ile Ste Hélène et l’Ile Notre Dame. Il abrite les bâtiments phares de l’Expo Universelle de 1967, comme le Biosphère (ancien pavillon des USA), et le Casino (ancien pavillon de la France et du Québec) et accueille depuis 1978, le Grand Prix de Formule 1 Gilles Villeneuve.
  • Le Musée Stewart occupe un ancien arsenal, c’est un important musée militaire consacré à l’histoire du Canada et à son étroite relation avec l’Europe. 20 Chemin du Tour de l'isle
  • La Tour de Levis : Imposante tour de 30 mètres de haut
  • La Biosphère de Montréal/musée de l'environnement et de l’eau : gigantesque dôme géodésique de 76 m de diamètre et de 63 m de haut (un des plus imposants au monde), conçu par l'architecte américain Richard Buckminster Fuller pour abriter le pavillon des Etats-Unis, lors de l’Exposition universelle de 1967. 160 Chemin Tour-de-l'Isle, Île Sainte-Hélène
  • Le Complexe aquatique : l’un des plus beaux complexes de piscines en plein air du Canada 130 Chemin du Tour de l'isle, 
  • La plage de l'île Notre-Dame : Egalement située au bord du lac de l'île Notre-Dame (à l'opposé du casino), au milieu du circuit Gilles-Villeneuve, c’est le lieu idéal pour flâner au soleil, se baigner, jouer au volley-ball, louer un pédalo… Lac de l'Île Notre Dame,

 Sur l'île Notre-Dame

  • Le Circuit Gilles-Villeneuve : en l’honneur du pilote québécois Gilles Villeneuve. C’est là qu’a lieu, au mois de juin, le Grand Prix de Formule 1 du Canada. Possibilité d’y piloter une Ferrari ou Lamborghini Parc Jean-Drapeau (bas)
  • Le Bassin Olympique : l'un des rares lieux d'entraînement et de compétition des sports d'aviron, de canoë-kayak, triathlon et natation. C'est le plus grand bassin artificiel pour l'aviron en Amérique du Nord. Il a été bâti en 1975 pour accueillir les Jeux Olympiques d'été de 1976. Chemin du Chenal-du-Moine Ile Notre-Dame 
  •  Le Casino de Montréal : a ouvert ses portes en 1993 sur le bord du lac de l'île Notre-Dame, dans les anciens pavillons de la France et du Québec de l'Exposition universelle de 1967. 1 Avenue du Casino,
  •  Les Jardins des Floralies : héritage des Floralies internationales de Montréal de 1980, une compétition d'horticulture réunissant des chefs-d'œuvre floraux en provenance d'une douzaine de pays  1 Circuit Gilles Villeneuve

6/HOCHELAGA-MAISONNEUVE (HoMa) :

  • Le Planétarium : Dans son tout nouveau bâtiment au design audacieux (inauguré en 2013), le Planétarium Rio Tinto Alcan intègre les critères les plus élevés du développement durable 4801 Avenue Pierre-de Coubertin, (M : Station Viau)
  • Le Biodôme : Situé à côté du stade olympique, dans l'ancien vélodrome construit pour les Jeux de 1976, le Biodôme est un "musée-zoo" 4777 Avenue Pierre-de Coubertin (M : Station Viau)
  • Le parc Olympique et la tour du stade olympique : Le stade olympique (conçu par l’architecte français Roger Taillibert) fut construit pour accueillir les Jeux Olympiques d'été en 1976. 4545 Avenue Pierre-de Coubertin, (M : Station Pie IX)
  • Le jardin botanique : l’un des plus importants au monde avec sa collection de 22.000 espèces, il abrite 10 serres d'exposition et plus d'une vingtaine de jardins thématiques répartis sur 75 hectares, 4101 Rue Sherbrooke E (M : Station Pie IX) Parc Léon Provancher
  • L'Insectarium : fait partie des plus importants musées entièrement consacrés aux insectes en Amérique du Nord 4581 Rue Sherbrooke E, Parc Léon Provancher
  • Le Cosmodôme : exposition permanente en quatre volets; l’astronomie, de la Grèce antique au télescope Hubble, l’Astronautique et les premiers pas l’homme dans l’espace, le système solaire et finalement la Mission Apollo. 2150 Autoroute des Laurentides, Laval 

7/MILE END LA PETITE ITALIE ET ROSEMONT

  • La Petite Italie : « Piccola Italia » au nord du parc Mont Royal, avec des églises de style rappelant l'Italie, des commerces typiques, des cafés et petits restaurants…Rue St Denis/Blv Rosemont – rue Jean Talon O
  • La Madona della Difesa (Notre Dame de la Défense) : imposante église néo byzantine à la façade de briques rouges. Objet de controverses car une fresque a été peinte dans les années 1930, représentant Mussolini à cheval en hommage aux accords du Latran signé avec Pie XI. Fallait-il l’effacer ?  6900 Rue Saint-Denis (M : station Jean Talon)
  • Le Marché Jean Talon : un des plus grands marché ouvert en Amérique du Nord (au cœur de « Piccola Italia »), temple des produits frais et artisanaux. 
  • 7070 Avenue Henri Julien, (M : station Jean Talon)
  • Le Parc Jerry : immense parc du quartier Villeray, au centre duquel s’entend un lac paisible cerné d’érables et de cerisiers sauvages. 285 Rue Gary-Carter (M : station Parc) 
  • La Rue Bernard : la rue Bernard, avec les rues Fairmount et Saint Viateur, sont des voies en vue que quartier Mile End : trottoirs élargis, nouvelles boutiques, fêtes de quartiers, bars bobo…
  • Les Ruelles et façades de Mile End : façades en briques, petites arrières cours, entrelacs d’escaliers de service, potagers et cordes à linge tirées entre 2 maisons. Ave Henry Julien/Ave du Mont Royal E – Ave Van Horne/Rue Hutchison (M : stations Rosemont, Laurier…)
  • Le Quartier Rosemont- La Petite Prairie (Rue Hutchison/rue des carrières – rue Jean Talon O/ave Papineau) : arrondissement de 120 km, l’un des plus vastes de la ville. On y trouve le calme, des cafés paisibles et des maisonnettes accolées les unes aux autres, aux façades recouvertes de feuilles rouges en saison. 5650 Rue Iberville –
  • La Promenade Masson : quartier résidentiel entourée de  commerces, restaurants, bars et microbrasseries. Rue Masson, entre D’Iberville et la 12e Avenue.

 8/LE POLE DES RAPIDES :

  • Le Parc des Rapides : est l'un des six grands parcs urbains de Montréal LaSalle,  
  • Le Canal de Lachine : Il a joué un rôle important dans le développement de Montréal et a été désigné comme lieu historique national du Canada en 1996.
  • La Piste du canal de Lachine : le canal est aussi un parc urbain avec l’une des plus belles pistes de la ville (classée au 3è rang des plus beaux circuits urbains au monde par l'hebdomadaire américain Time en 2009)
  • Le Musée de Lachine : Situé en bordure du fleuve Saint-Laurent, le Musée de Lachine allie art et histoire (maison LeBer-LeMoyne et sa dépendance, le pavillon Benoît-Verdikt, le musée plein air de Lachine) Chemin du Musée
  • Lieu historique national du Canada du Commerce-de-la-Fourrure-à-Lachine : Situé à l'ouest de l'île de Montréal, en bordure du lac Saint-Louis, ce vieux hangar de pierre datant de 1803 servait à entreposer fourrures et marchandises destinées au troc. 1255 Blv Saint Joseph
  • Le moulin à vent Fleming : Classé monument historique en 1983. A l'intérieur, on découvre ses 200 ans d’histoire, la vie du meunier Fleming, son moulin et les produits qu'il y transformait, ainsi que les contextes historiques et socio-économiques du début du 19ème siècle. Il est ouvert au public tous les week-ends durant période estivale (visite gratuite de 30 minutes). 
  • 9675 Blv Lasalle, Lasalle

 9/ALENTOURS DE MONTREAL :

  • Les Laurentides : région de collines située au nord-ouest de Montréal. C’est là que se trouve le Mont Tremblant (950m)
  • La vallée de Richelieu : une des plus riches régions agricoles du Québec. Cours d’eau et beauté des paysages attirent de nombreux visiteurs.
  • Les cantons de l’Est (Estrie) : avec ses collines boisées et ses vallées émaillées de lacs et de rivière tout au long de la frontière du Vermont, l’Estrie possède certains des paysages ruraux les plus attrayants du Québec.
  • Trois Rivières : ville située à l'embouchure de la rivière Saint-Maurice. Elle se trouve sur la rive-nord du fleuve Saint-Laurent, à mi-chemin entre Québec et Montréal. elle est la ville la plus peuplée de la région administrative de la Mauricie. Fondée en 1634, elle est la deuxième plus ancienne ville du Québec. Ce sont les îles des Trois-Rivières qui sont à l’origine de son nom. Elles sont actuellement au nombre de 5. La plus grosse, l’île Saint-Christophe est considérée par les citoyens comme l’île centrale car c’est à elle que sont arrimés les deux ponts Duplessis et c’est par elle que les véhicules automobiles peuvent atteindre les autres îles.

  

Itinéraire conseillé en 4 jours :

Jour 1 :

  • Downtown Montréal et Le carré Dorchester

Jour 2 :

  • Quartier international et le vieux-Montréal
  • Le Vieux-Port et le quartier latin

Jour 3 :

  • Le Parc Jean Drapeau
  • Hochelaga-Maisonneuve (Homa) – Quartier Olympique
  • Mile End La Petite Italie Et Rosemont

Jour 4 :

  • Plateau Mont-Royal Et Mont-Royal
  • Pôle des rapides

Liste choses à voir et à faire à Québec et itinéraire conseillé en 4 Jours

 

 

Montmorency falls (23).JPG Vieux Québec Downtown AG (37).JPG

Vieux Québec Downtown AG (34).JPG Vieux Québec Downtown AG (241).JPG

Vieux Québec Downtown AG (211).JPG Vieux Québec Downtown AG (198).JPG Vieux Québec Downtown AG (180).JPG Vieux Québec Downtown AG (335).JPG

Vieux Québec Downtown AG (431).JPG Vieux Québec Downtown AG (409).JPG

Vieux Québec Downtown AG (358).JPG Vieux Québec Downtown AG (447).JPG

Vieux Québec Downtown AG (505).JPG Vieux Québec Downtown AG (528).JPG Vieux Québec Downtown AG (577).JPG Vieux Québec Downtown AG (229).JPG

Vieux Québec Downtown AG (522).JPG Vieux Québec Downtown AG (578).JPG

Le Cap Diamant :

La Haute-Ville de Québec est perchée sur un promontoire haut de plus de 98 mètres, le cap Diamant, qui surplombe le fleuve Saint-Laurent

Cette bande de terre, coincée entre la falaise et le fleuve, est aujourd'hui connu sous le nom de Basse-Ville. Il est recommandé d’effectuer l'aller-retour sur le traversier effectuant la liaison Basse-Ville - île d'Orléans afin de profiter de ce point de vue sur Québec. Le port de Québec est l'un des plus importants du Canada, pour ses nombreuses croisières qui y accostent et le transport de marchandises. 

LA HAUTE VILLE/A L'INTERIEUR DES REMPARTS: 

  • La porte Saint-Louis : construite en 1878, est une des monumentales portes permettant d'entrer dans la ville fortifiée. Rue Saint Louis/Porte Saint Jean – côte de l’Escarpe/ Rue St Jean
  • La Citadelle et le Musée Royal 22ème Régiment : Située au sein des fortifications du Vieux Québec, au sommet du Cap Diamant, la Citadelle est la plus importante forteresse britannique du Canada. Sa forme en étoile s’inspire des principes élaborés par l'ingénieur français Vauban au 17è siècle.
  • l’Artillerie, ponctué d’édifices militaires des 16 et 17è siècles, l’ancienne fonderie abrite un centre d’interprétation qui fait la lumière sur le système défensif mis en place entre 1608 et 1871. Côte de la Citadelle,
  • Le lieu historique national des Fortifications de Québec, parc de l’Artillerie : ensemble de bâtiments militaires 2 Rue d'Auteuil
  • La Cathédrale Holly Trinity/Cathédrale anglicane Sainte Trinité : 1er cathédrale anglicane érigée en dehors des iles britanniques (1804). Style Palladien raffiné. 31 Rue des Jardins
  • Le château Frontenac (Fairmont): Symbole de la capitale du Québec, c’est l'hôtel le plus photographié au monde. Il est le premier d'une longue série de prestigieux hôtels (réputés pour le confort, leur élégance, et installés dans des cadres spectaculaires) construits par les compagnies ferroviaires canadiennes à la fin du 19è et 20è siècle afin de populariser les voyages par train. 1 Rue des Carrières
  • Le Musée du Fort : Situé non loin du Château Frontenac (à côté du centre d'informations touristiques), le Musée recrée, par des effets de son et de lumière autour d’une maquette représentant la ville vers 1750. 10 Rue Sainte-Anne
  • Lieu Historique National des Forts-et Châteaux-Saint-Louis (1 Rue des Carrières) : La terrasse Dufferin et la Promenade des Gouverneurs : Cette large promenade qui domine le fleuve Saint-Laurent (offrant au passage une superbe vue sur l’île d’Orléans) est l’un des principaux attraits de la ville. Elle relie le château Frontenac à la citadelle de Québec (passerelle vertigineuse) départ du 1 Rue des Carrières (Fairmont) – jusqu’à l’ave du Cap Diamant.
  • Le Musée de cire : aménagé dans une jolie demeure du 18è siècle. 22 de la rue Sainte-Anne (Musée de la civilisation : 85 Rue Dalhousie)
  • Québec Expérience Inc. : expositions interactives sur l’histoire de Québec. 8 Rue du Trésor
  • La Basilique Notre Dame de Québec : Chapelle en bois, 1er lieu de culte érigé en 1633 sur ce lieu : façade néoclassique, intérieur mêlant bois, dorures et stucs. 16 Rue De Buade
  • Le Séminaire : édifice en pierre austère (1633), 1er établissement d’enseignement de la colonie. Il abrite aujourd’hui le Musée de l’Amérique Française. 1 Rue des Remparts  
  • Le Musée de l’Amérique Francophone : plus ancien musée du Canada (1806), il est consacré à l’aventure des peuples francophones en Amérique. 2 Côte de la Fabrique)
  • L'Hôtel de Ville de Québec : C'est dans cet édifice en pierres, inauguré en 1896, que siège le Conseil municipal de Québec. Il est désigné lieu historique national du Canada en 1984 2 Rue des Jardins (???)
  • L’Hôpital de l’Hotel Dieu : fermé au public. 11 Côte du Palais
  • Le Musé des Augustines de L’Hôtel Dieu de Québec : honore la vie des sœurs qui fondèrent cet hôpital en 1639, l’un des 1er en Amérique du Nord. 77 Rue des Remparts
  • Le Monastère des Ursulines : plus ancien pensionnat de filles d’Amérique du Nord. En face, un musée raconte l’histoire de la communauté.
  • La Chapelle des Ursulines : la plus part des sculptures sont l’œuvre de l’artiste Québécois Pierre Noël Levasseur. 1358 Rue Barrin
  • Le Musée des Ursulines : présente de nombreux objets remontant aux débuts de la colonie et retraçant la vie du couvent. Splendides pièces de broderies réalisées par les religieuses. 12 Donnacona Rue
  • La Maison François-Jacquet-Dit-Langevin : Cette demeure d'inspiration française, reconnaissable à son toit rouge et à ses murs revêtus de crépi blanc, est une des plus anciennes maisons de la Haute-Ville. Classée en 1957, elle est la seule du Vieux-Québec à avoir conservé son apparence du dix-septième siècle. 46, rue des Jardins/34, rue Saint-Louis/36, rue Saint-Louis
  • Le Morrin Center : 1er collège de langue anglaise au Québec. Il est installé dans l’ancienne prison de la ville. 44 Chaussée des Écossais,

LA BASSE VILLE: 

  • Le centre d’interprétation du Vieux Port de Québec : installé le long du bassin Louise, le centre fait revivre l’âge d’or des activités portuaires, celles des bûcherons, des conducteurs de radeaux et des bateaux. 160 Quai Saint-André (Marché du Vieux Port)
  • La Fresque des Québécois : peinture en trompe l’œil de 420m² pour suivre l’évolution de Québec. 15 personnages célèbres y sont peints (Jacques Cartier, Samuel de Champlain, Félix Leclerc…) au coin de la rue Notre-Dame dans le Quartier Petit Champlain du Vieux-Québec
  • La Place Royale : Surnommée "le berceau de la civilisation française en Amérique". Ce lieu est lourd de symboles car il s'étend à l'emplacement (classé en 2008) où Samuel de Champlain lance la construction d'un poste fortifié en 1608. On y trouve : 1 Place Royale,
  • l’église Notre-Dame-des-Victoires (plus vieille église en pierre et doyenne des églises du Canada) petite église dotée d’un clocher et d’une façade au pignon très pentu. A l’origine, Chapelle de l’évêque de Laval dédiée à l’Enfant Jésus.32 Rue Sous le Fort
  • Le Musée de la place Royale :approche ludique des 400 ans d’histoire de la place Royale et des 1ers moments de Québec dans 2 demeures du 17è siècle. 27 Rue Notre Dame,
  • la maison Fornel (une demeure classée du 18è siècle) 9 Place Royale,
  • Le Musée de la Civilisation : Musée lumineux : La maison d’Estèbe (1751) et l’ancienne banque de Paris (1865) sont enveloppées de verre, de pierre et de cuivre. 27 Rue Notre Dame,
  • Le Musée Naval de Québec : ancienne école navale qui accueille un musée retraçant les faits militaires qui ont ponctué l’histoire du fleuve. 170 Rue Dalhousie,
  • La Rue Sous le Cap : un réseau de passerelles-terrasses en bois permet de passer des maisons colorées aux hangars à flanc de la falaise. Vraiment pittoresque !
  • La Gare du Palais : dans le style « château » c’est la gare rêvée des romantiques avec sa toiture en cuivre oxydé et son hall grandiose inondé de lumière grâce à une magnifique verrière. Rue Abraham Martin
  • L’Îlot des Palais : Parcours palpitant pour comprendre l’histoire de Québec du 14è siècle à nos jours.  8 Rue Vallière,
  • Le Funiculaire reliant la terrasse Dufferin au quartier du Petit-Champlin : Ce funiculaire (payant) relie la terrasse Dufferin au quartier du Petit-Champlin, évitant ainsi de prendre l’escalier et de faire le détour par la côte de la Montagne. 16 Rue du Petit Champlain
  • La Rue du Petit-Champlain : Située au pied de l’escalier casse-cou, cette étroite rue piétonne comporte de jolies boutiques et d’agréables cafés installés dans des maisons des 17è et 18è siècles.
  • La Maison Chevalier : témoin de l’architecture urbaine d’inspiration classique de la Nouvelle France et annexe du Musée de la Civilisation, cette demeure abrite des reconstitutions de logis populaires et bourgeois des 18è et 19è siècles. 50 Rue du Marché-Champlain, 
  • L'Escalier casse-cou : Tout comme le funiculaire, cet escalier relie la Basse-Ville et la Haute-Ville. Le "Défi des escaliers de Québec" consiste à effectuer la montée et la descente d'une trentaine d'escaliers extérieurs de la ville. Certains commerces sont installés au niveau de ses différents paliers 61 Rue du Petit Champlain

SAINT JEAN BAPTISTE/ MONTCALM/ SAINT ROCH: 

  • L'Hôtel du Parlement : Situé au cœur de la colline parlementaire de Québec, l'hôtel du Parlement (1886) abrite l'Assemblée Nationale du Québec. Son architecture, quasi unique en Amérique du Nord, s'inspire du style Second Empire : façade ornée des effigies en bronze de 22 personnages illustres, le Parlement est un monument à la gloire des hommes et des femmes qui ont marqué l’histoire du Québec.  1045 Rue des Parlementaires
  • L'Observatoire de la Capitale : A 221 mètres d'altitude (le plus haut point de la ville), les grandes baies vitrées de l’Observatoire offrent un panorama à 360°sur la ville de Québec et ses environs. 1037 De La Chevrotière, 
  • Le Parc des champs de Bataille : oasis de verdure de 108 ha, le parc est aménagé pour de belles promenades : composé de vallons et de petits bois, est un parc urbain situé dans le prolongement de la Citadelle, mais à l'extérieur des fortifications du Vieux-Québec. 835 Avenue Wilfrid-Laurier
  • La Maison (Musée) de la Découverte des plaines d'Abraham : édifice de style « château », il abrite le centre d’interprétation des batailles(spectacles multimédias, maquettes de champs de bataille, uniformes...)
  • Le Jardin Jeanne d’Arc : petit jardin qui combine la structure géométrique des jardin français  et les arrangements à l’anglaise. Il réunit plus de 150 variétés de plantes autour d’une statue équestre de Jeanne D’Arc.
  • La Tour Martello : la tour N°1 abrite une exposition sur l’histoire de ces tours construites pour contrer l’invasion américaine qui n’eut jamais lieu, l’ingénierie militaire mise en œuvre et la vie des militaires qui les occupaient. surplombant le fleuve Saint-Laurent sur les plaines d'Abraham
  • Le Musée National des Beaux-Arts du Québec :+ de 38 000 œuvres exposées dans l’un des plus grands musées du pays.
  • La Maison Henry Stuart : cottage anglo-roman de style Regency, témoigne d’un style d’architecture résidentielle rurale répandu au milieu du 19è siècle, et jardin à l’anglaise.82 Grande Allée O
  • Le Faubourg Saint Jean Baptiste : aux portes de la ville fortifiée, ce quartier historique présente un visage contrasté : Moderne, affairé et bourgeois au Sud sur la colline du Parlementaire et la Grande Allée. Résidentiel et populaire autour de l’imposante Eglise Saint Jean Baptiste (1884). Avenue de Salaberry/Rue Lavigueur – Grand Allée E/Ave Honoré Mercier

SILLERY/ SAINTE FOY/ CAP ROUGE/ LEVIS: 

  • La Villa Bagatelle : charmant cottage néogothique entouré d’un jardin où coule un ruisseau. Il illustre l’influence pittoresque anglaise au 19è siècle. 1563 Chemin Saint-Louis
  • La Maison des Jésuites : Exposition retraçant l’histoire de la mission d’évangélisation des jésuites, installée sur un site américain. Vestiges et joli jardin avec une abondante flore indigène. 2320 Impasse des Cageux
  • Le Jardin Botanique Roger-Van-Den-Hende : 4 000 espèces dans un parc de 6 ha. Jardin d’eau, des collections herbacées, une roseraie… 2480 Boulevard Hochelaga
  • Le Site Historique de la Visitation : situé dans un des plus vieux presbytères du pays, il retrace à l’aide d’une muséographie interactive l’histoire du Village,  la bataille de Sainte Foy, du pont de Québec… on peut également visiter les décombre de l’Eglise Notre Dame de Ste Foy ravagée par les flammes en 1977. 1130 Rte de l'Église
  • L'aquarium de Québec : Situé en haut de la falaise à proximité de la bretelle d'accès au Pont de Québec, l'aquarium surplombe le fleuve Saint-Laurent et la promenade Samuel de Champlain. L'aquarium compte 10.000 animaux marins. Parc marin spécialisé dans les écosystèmes du fleuve Saint Laurent, des régions boréales et polaires. 1675 Avenue des Hôtels
  • Le Pont de Québec : Pont cantilever (pont à poutres en porte-à-faux) à la plus longue portée libre au monde aves 549 m entre ses piliers principaux.
  • La promenade Samuel De Champlain (sentier des Grèves – Parc du Domaine des Retraités) est un grand parc (200.000 m²) aménagé le long du fleuve Saint-Laurent. Elle doit son nom à Samuel de Champlain, fondateur de la ville de Québec. Promenade de 2.5 km le long du boulevard Champlain, ponctuée d’art et de panneaux d’interprétation historique.
  • La station des quais avec en arrière-plan la promenade Samuel de Champlain : A l’extrémité est de la promenade, la station des Quais regroupe quatre jardins thématiques perpendiculaires au fleuve: Ils rappellent la présence des anciens quais de l’âge d’or du bois et de la construction navale.
  • La station des sports : Au centre de la promenade sont rassemblés de grands espaces ouverts pour la pratique du sport, avec des sentiers qui parcourent la côte réhabilitée.
  • La station des Cageux : Le terme "cageux" fait référence aux cages (assemblage de radeaux de bois) qui, au 19ème siècle, servaient à acheminer le bois par flottaison depuis l’Ontario jusqu’ici. Une tour d’observation de 5 étages culminant à 25 mètres et dont le sommet rappelle le signal d’un phare offre une belle vue sur les alentours
  • Le sentier des grèves : D'une longueur de 3,1 kilomètres, le sentier des Grèves est un chemin piétonnier qui doit prolonger la promenade vers l'ouest en longeant le fleuve ou en surplombant la falaise.
  • Cap Rouge : à voirles maisons de la rue Provancher, le « tracel » de Cap Rouge (Viaduc ferroviaire de 1908 toujours en activité) et le parc de la plage Jacques Cartier (4155 Ch. de la Plage Jacques Cartier Cap Rouge)
  • Lévis : jolie ville postée juste en face de Québec sur la rive sud du Saint Laurent. Belles maisons anciennes alignées le long des rues qui dégringolent en escalier jusqu’au fleuve. La traversée en ferry vaut le détour !

LIMOILOU/ WENDAKE/ PARC DE LA JACQUES CARTIER:

Limoilou : en passe de devenir le Quartier à la mode, plus humble que Saint Roch et plus tranquille que Saint Jean. Sur la 3ème Avenue ; nouvelles boutiques branchées, restaurant de cuisine d’auteur, bars underground, fêtes de quartier…

  • Lieu Historique National Cartier Brébeuf (175 Rue de l'Espinay) : situé sur la rive nord de la Saint Charles, ce parc urbain commémore l’hivernage de Jacques Cartier et de ses compagnons (1535-1536), ainsi que l’établissement de la 1ère mission jésuite à Québec (1625-1626). Cadre propice aux loisirs et à la détente

Trait Carré :

  • Charlesbourg : ce bourg se distingue par sa planification en étoile et la beauté de ses maisons anciennes que le temps n’a pas altérées.
  • Le Moulin des Jésuites : moulin à eau, un des plus vieux bâtiments de Trait Carré, il accueille le centre d’interprétation de l’histoire locale. 
  • 7960 Boulevard Henri-Bourassa,
  • La Maison Ephraïm Bédard : cette maison, dont certains éléments remontent au 18è siècle, illustre le style français de l’époque. 
  • 7655 Chemin Samuel, 

Wendake : nichée aux abords de la rivière Akiawenrahk (ou Saint Charles), ce village de la communauté des Huron s’articule autour de l’église Notre Dame de Laurette et de la maison Tsawenhohi (« homme qui voit clair comme le faucon ») :

  • Onhaüa Chetek8e : maison longue, fumoir à viande et à poisson, hutte de sudation, maison du Chaman, tipi… reconstitution d’un village Huron à visiter avec un guide en costume 575, Stanislas Koska, Rue Chef Thomas Martin
  • Le Musée Huron Wendat : exposition d’une rare collection mettant en valeur la richesse de la culture des Huron Wendat  (histoire, art et savoir-faire) 15 Place De La Rencontre, 
  • Les Chutes de Kabir Kouba (centre d’interprétation) : les chutes de 28m et rapide de la « rivière aux Mille Détours » offrent un spectacle fascinant au cœur d’une nature exubérante. 14 St Amand, Loretteville, 

Le Parc National de la Jacques Cartier : Nature paradisiaque dans l’une des plus belles vallées glaciaires du massif des Laurentides, jadis sillonnée par les amérindiens, les explorateurs et les draveurs. 103 chemin du Parc-National, Stoneham-et-Tewkesbury,

COTE DE BEAUPRE/ ILE D’ORLEANS:  

  • Parc de la Chute Montmorency : Avec ses 83 mètres, la chute Montmorency est la plus haute de la province du Québec et dépasse d'une trentaine de mètres les célèbres chutes du Niagara. La chute se situe à l'embouchure de la rivière Montmorency, avant que celle-ci se jette dans le fleuve Saint-Laurent, face à l'extrémité ouest de l'île d'Orléans. La profondeur du bassin au pied de la chute est de dix-sept mètres. Pour monter au sommet, vous pouvez emprunter le téléphérique (payant). Les plus courageux graviront les 487 marches de l'escalier, ce qui permet d'observer la chute sous différents angles. Au sommet, un pont suspendu surplombe la chute. 5300 Boulevard Sainte-Anne, Québec,
  • L'île d'Orléans est située à côté de Québec sur le fleuve Saint-Laurent. Longue de 34 km et large de 8 km, elle compte près de 7 000 habitants, répartis dans 6 villages :
  1. L’Espace Félix Leclerc : exposition retraçant la vie et l’œuvre du musicien : reconstitution de son bureau, archives sonores, vidéos marquantes… 682 Chemin Royal, Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, 
  2. La Maison de nos Aïeux : centre de généalogie dans l’ancien presbytère de Sainte-Famille : dévoile l’histoire du peuplement et de la vie des 1ers Orléanais. Voir aussi : le Parcs des Ancêtres, l’église des trois clochers, la maison Drouin. 3907 Chemin Royal, Sainte-Famille
  3. Le Manoir Mauvide Genest : imposante demeure en pierre crépie (1734) abrite un centre d’interprétation du régime seigneurial de la Nouvelle France au 18è siècle. 1451 Chemin Royal, Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans
  • Le Centre d’interprétation de la Côte Beaupré : exposition sur l’importance de la Côte Beaupré dans l’histoire du Québec (dans un ancien couvent) 7976 Avenue Royale, Château-Richer, 
  • La Basilique Sainte Anne de Beaupré : immense basilique néoromane (1924) dédiée à Sainte Anne, dont les clochers dominent la côte de leur 91 m. Superbe vitraux, parmi la riche décoration, une copie de la Pietrà de Michel Ange. 10018 Avenue Royale, Sainte-Anne-de-Beaupré,
  • Le Musée de Sainte Anne : exposition des trésors religieux accumulés au cours des ans. 9803 Boulevard Sainte-Anne, 
  • Le Canyon de Sainte Anne : balade spectaculaire au-dessus de la tumultueuse rivière Sainte Anne, à l’endroit où elle se jette 74 m plus bas dans une gorge étroite. Des passerelles suspendues en belvédères accrochées aux parois rocheuses, un sentier mène jusqu’au fond du canyon. 206 Route 138 East, Beaupré,
  • Les Sept Chutes : à Saint Ferréol les Neiges, la rivière Sainte Anne cascade en 7 chutes de 128 m de dénivelé.

ALENTOURS DE QUEBEC:  

  • Charlevoix : des forêts profondes, les à-pics vertigineux du Bouclier canadien, de vieux villages disséminés dans la campagne… font le charme de la région. 1h30 de Québec
  • Le fjord du Saguenay et le lac Saint Jean : ce fjord long de 96 km et d’une largeur pouvant aller jusqu’à 1500m, est surplombé de superbes falaises boisées dont la plus haute culmine à 457m d’altitude. Par contraste la région agricole qui entoure le lac Saint Jean offre un tout autre spectacle beaucoup plus paisible. C’est là que sont organisées les balades découvertes des baleines. 3h de Québec
  • La côte nord de Saint Laurent : littoral sauvage, pour y accéder il faut prendre le bateau. 

Itinéraire Conseillé Québec en 4 jours :

Jour 1 :

  1. La haute ville (à l'intérieur des remparts)
  2. La basse ville

Jour 2 :

  1. Saint jean baptiste, Montcalm, Saint Roch
  2. Limoilou, Wendake, Parc De La Jacques Cartie

Jour 3 :

  1. Sillery, Sainte Foy, cap rouge, levis
  2. Cote De Beaupré, Ile D’Orléans /Chute Montmorency

Jour 4 :

  1. Journée d’observation des baleines (de la Baie de Sainte Catherine (2h de route) ou des Rivières du loup (2h de route) possibilité de partir de Québec (car + croisière)

 

04 juillet 2016

Happy 4th of July

Posté par usatilily à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2016

Visite de la célèbre prison d’Alcatraz à San Francisco

Alcatraz.jpg Alcatraz (1)  ad5d4700-5e55-11e4-81d9-4f7dcf6446d3_AP218470851488

 Alcatraz (17) Alcatraz (50) 800px-Alcatraz_aerial

 img_0627.jpg Alcatraz (71) 

Fisherman Warf (12)

 

 

L’excursion à Alcatraz n’est pas seulement la visite d’une vieille prison, mais « The Rock »  possède de nombreux autres atouts : il est possible d’apprécier la vue sur la ville de San Francisco, la baie et le Golden Gate Bridge, mais aussi d’observer les oiseaux, de visiter les cellules et les jardins.

La seule façon de se rendre à Alcatraz est de prendre le ferry depuis San Francisco. La companie Alcatraz Cruises propose des traversées de la baie, au départ de The Embarcadero près de Fisherman's Wharf au Pier 33.

Les départs ont lieu toutes les 30 minutes à partir de 9h00 du matin. Je vous recommande vivement de réserver votre escapade et d’acheter votre ticket  d’entrée pour Alcatraz en avance, sous peine de faire la queue longtemps pour au final ne pas pouvoir acheter son billet car les visites sont complètes pour la journée, voir pour les jours suivants. C’est ce qui m’est arrivé en 2007, lors de mon 1er séjour à San Francisco, je n’ai pas pu me rendre sur l’Ile et visiter la prison d’Alcatraz, car le lundi quand j’ai voulu acheté mon billet, ils ne vendaient des tickets que pour le mercredi matin, jour de mon départ !!!!

La visite d'Alcatraz peut prendre facilement 2 à 3 heures, mais il est possible de passer la journée entière sur l’Ile si on le souhaite. Il n'y a aucune possibilité de dormir sur le site, ni d'acheter de la nourriture, mais des tables de pique-nique sont mises à disposition, il faut donc prévoir son casse-croute.

Le prix de la traversée inclut l'entrée pour la visite de la prison et un audioguide (multi langues).

Une fois sur place, équipés de notre audioguide, on découvre la vie de la prison, une liste des détenus assez impressionnante, l’histoire des diverses évasions, mais aussi que les plus grands criminels ont été incarcérés à Alcatraz. On  voit des noms comme Al Capone, George Kelly ou Robert Stroud. On apprend que les frères Anglin et Franck Morris se sont évadés à bord d’un canot et n’ont jamais été retrouvés.  On apprend également, que les familles de gardiens vivaient sur l’ile, et quel était leur quotidien.

 

Histoire d’Alcatraz :

Alcatraz Island est une île située dans la baie de San Francisco à environ 2,5 km de la côte.

L'île tient son nom des Espagnols car elle servait de refuge aux pélicans (alcatraces, en espagnol ancien). Le «rocher » («The Rock» comme le nomment les Américains) a d'abord hébergé une forteresse militaire (entre 1850 et 1909) puis une prison militaire (entre 1909 et 1933).

Le complexe d'Alcatraz est aujourd'hui reconverti en un site historique géré par le service des parcs nationaux des États-Unis. Il est visité chaque année par plus d'un million de touristes et demeure un lieu d'observation des oiseaux de la baie. Le phare d'Alcatraz est le plus vieux phare en activité de la côte Ouest des États-Unis  (il fonctionne depuis 1854). Il n'a cessé d'éclairer qu'une seule fois, en 1970, lors de l'incendie qui détruisit la maison du gardien et coupa l'alimentation électrique.

En 1934, le gouvernement fédéral décida de faire de la prison fédérale d'Alcatraz un établissement modèle, offrant un maximum de sécurité pour prévenir les évasions et n'accordant que peu de privilèges aux détenus qui ne pouvaient négocier leurs conditions d'incarcération. Il était ainsi question de montrer au public que l'État était résolu à enrayer la hausse de la criminalité des années 1930. L'île d'Alcatraz accueillit des prisonniers célèbres comme Al Capone et fut aussi le lieu de vie des gardiens et de leurs familles.

Mais au fil des années, les conditions d'incarcération à Alcatraz sont devenues meilleures que dans les autres prisons fédérales et beaucoup de détenus y demandaient leur transfert....

Alcatraz a accueilli les détenus les plus dangereux du pays : d’Al Capone, en passant par George « Machine Gun » KellyAlvin Karpis (ennemi public no 1), Robert Stroud et Arthur « Doc ».

Beaucoup des 1 576 prisonniers qui passèrent par Alcatraz y étaient détenus non pour leurs crimes, mais parce qu'ils refusaient de se conformer aux règles dans les autres prisons fédérales, étaient considérés comme violents ou présentaient de forts risques d'évasion.

La vie à Alcatraz était très structurée, ce qui obligeait les détenus à suivre scrupuleusement les règles édictées. Ces derniers ne jouissaient que de quatre droits : avoir à manger, être habillés, être abrités et recevoir une assistance médicale en cas de nécessité.

Cependant, les prisonniers disposaient de certains privilèges comme la possibilité de travailler, de correspondre avec l'extérieur et de recevoir des visites. Al Capone travailla par exemple à l'usine de textile et confectionna des uniformes. La prison possédait une bibliothèque et organisait des activités ludiques comme la peinture et la musique. Les détenus pouvaient jouer au baseball ou au softball quelques heures le week-end. Il était proposé aux détenus au comportement exemplaire de finir leur peine dans une autre prison fédérale du pays.

Durant les 29 ans d'opération de la prison de 1934 à 1963, 36 détenus ont essayé de s'évader lors de 14 tentatives différentes. Sur ces 36 évadés, 23 furent rattrapés, six furent tués par balle et trois se sont enfuis par la mer et ne furent jamais retrouvés (présumés noyés). 

Une des légendes d'Alcatraz raconte qu'il est impossible de s'évader de l'île à la nage à cause des requins. En réalité, s’il y a bien des requins dans la baie de San Francisco aucune espèce mangeuse d'homme n’a été répertoriée. Le principal obstacle pour les fuyards est la température de l'eau (basse : environ 10-12 degrés), les forts courants qui entraînent vers le large et la distance par rapport au continent (plus de 2 km).

2 prisonniers furent exécutés dans une chambre à gaz de la prison d'État de San Quentin (Californie) pour leur rôle dans la mort d'un gardien durant leur tentative d'évasion d'Alcatraz du 2 au 4 mai 1946, ce que l'on appela plus tard la bataille d'Alcatraz. Officiellement, aucun détenu n'est jamais parvenu à s'évader totalement d'Alcatraz en rejoignant le continent.

Le 21 mars 1963, sur décision du Procureur général des États-Unis, Robert Kennedy, la prison fédérale d'Alcatraz fermait définitivement ses portes après 29 années de service. Une fermeture qui intervenait quelques mois après l’évasion très médiatisée de plusieurs prisonniers en juin 1962 via les bouches d’aération de la prison. Mais officiellement, ce sont les coûts de fonctionnement et de restauration beaucoup trop élevés qui sont en cause. Le pénitencier de Marion dans l'Illinois ouvrit la même année pour remplacer Alcatraz. 

Cet important surcoût fut en grande partie dû à l'isolement total de l'île qui impliquait que toutes les personnes et les marchandises devaient être acheminées par bateau. Il s'agissait non seulement des denrées alimentaires, des vêtements et du courrier, mais surtout de l'eau douce puisque Alcatraz n'avait aucune source. Ainsi chaque semaine, trois millions de litres d'eau devaient y être apportés. De plus, les bâtiments étaient très par les gouttelettes d'eaux salées projetées par le vent. Le gouvernement fédéral estima finalement qu'il était plus économique de construire une prison plus moderne que de rénover Alcatraz pour la garder en service.

Après la fermeture de la prison, plusieurs idées furent examinées afin de transformer l'île d'Alcatraz : il fut tour à tour question de construire un monument pour les Nations unies, d'ériger une « Statue de la Liberté » pour la côte Ouest ou encore d'aménager un complexe hôtelier.

En 1970, un feu se déclara dans la prison et dans la maison du phare. En juin 1971, les occupants furent évacués sur ordre du gouvernement fédéral. En 1972, le Congrès américain créa la Golden Gate National Recreation Area dans lequel l'ensemble d'Alcatraz fut intégré. L'île d'Alcatraz fut classée sur le National Register of Historic Places en 1976 puis déclarée National Historic Landmark en 1986.

Alcatraz fut ouverte au public dès 1973 et devint rapidement un des lieux touristiques les plus fréquentés de San Francisco. Chaque année, plus d'un million de touristes visitent l'île et la prison d'Alcatraz. Ils peuvent notamment voir une collection d'objets retraçant la vie dans la forteresse du xixe siècle et la prison du xxe siècle.

 

Les prisonniers célèbres d’Alcatraz :

 

Al Capone, Big Al, incarcéré à Alcatraz de 1934-1939. Grand personnage du crime organisé de Chicago, Al Capone fut condamné pour fraude fiscale en 1931. Il réussit à poursuivre ses affaires en corrompant les gardiens, puis contracta la syphilis et fut transféré à la Federal Correctional Institution de Los Angeles.

Henri Young, incarcéré à Alcatraz de 1935-1948. Il tenta de s'échapper de la prison avec Arthur Barker et Rufus McCain qu'il assassina ensuite avec une cuillère. Il fut condamné pour vol à main armé et meurtre en 1935. Connu du public par le film Meurtre à Alcatraz.

Alvin Karpis, Creepy Karpis, incarcéré à Alcatraz de 1936-1962. Il se bagarrait souvent avec ses codétenus. Il travailla à la boulangerie du pénitencier et n'essaya jamais de s'enfuir. C'est le prisonnier qui passa le plus de temps à Alcatraz (26 années).

Robert Stroud, Birdman of Alcatraz, incarcéré à Alcatraz de 1942-1959. Il disait élever et vendre des oiseaux. Il ne fut pas autorisé à garder ses oiseaux à Alcatraz. Condamné pour homicide en 1909, il passa six années en isolement au Block D, puis 11 années dans l'hôpital de la prison. En 1959, il fut transféré au Medical Center for Federal Prisoners de Springfield (Missouri).

George Kelly Barnes, Machine Gun Kelly, Pop Gun Kelly, incarcéré à Alcatraz de 1944-1961. Condamné pour l'enlèvement de Charles Urschel, il passa 17 ans dans la prison puis fut transféré à Leavenworth (Kansas).

Waxey Gordon, "Waxey", incarcéré à Alcatraz de 1951 - 1952 (Mort en prison d'une crise cardiaque). Condamné pour trafic d'héroine, membre du gang de la Yiddish Connection.

Frank Morris, incarcéré à Alcatraz de 1960-1962. Connu pour son évasion de l'île en 1962, il ne fut jamais retrouvé.

Di Santa Jordan, Jobierre, incarcéré à Alcatraz de 1942-1969. Connu pour avoir bu trop de bière à San Francisco

 

Les quatorze évasions d'Alcatraz entre 1934 et 1963 :

 

  • 27 avril 1936 : alors qu'il brûle des détritus dans l'incinérateur de l'île, Joe Bowers force les grillages au bord de la rive. Après avoir refusé de se rendre, il est abattu par un gardien depuis la tour de garde de la route ouest. Il fait alors une chute de 15 à 30 mètres dans le rivage. Il meurt de ses blessures.
  • 16 décembre 1937 : Theodore Cole et Ralph Roe réussissent à s'évader de leur cellule et disparaissent dans la baie. Même si ce jour-là une tempête fait rage et que les courants sont forts dans la baie, pour certains, ils ont pu s'en sortir. Ils n’ont jamais été retrouvés, et sont officiellement portés disparus et présumés noyés.
  • 23 mai 1938 : James Limerick, Jimmy Lucas et Rufus Franklin attaquent un garde non armé qu'ils tuent à l'aide d'un marteau. Ils sont rapidement stoppés par les tirs des gardiens. Limerick meurt tandis que Lucas et Franklin sont condamnés à des peines de prison à perpétuité.
  • 13 janvier 1939 : Arthur « Doc » Barker (l'un des quatre fils de Kate Barker, Ma Barker , criminelle américaine à la tête d'un gang composé de ses fils et spécialisé dans le rapt, les braquages de banque et la grande criminalité dans le Middle West des années 1920), Dale Stamphill, William Martin, Henri Young et Rufus McCain s'échappent de leur cellule en unité d'isolement. Ils sont interceptés sur le rivage ouest. Martin, Young et McCain se rendent tandis que Barker et Stamphill sont neutralisés par balle. Plus tard, Arthur Barker meurt de ses blessures.
  • 21 mai 1941 : Joe Cretzer, Sam Shockley, Arnold Kyle et Lloyd Barkdoll prennent plusieurs gardiens en otage. Mais, ils renoncent à leur tentative d'évasion après avoir été persuadés qu'il était impossible de s'échapper d'Alcatraz.
  • 15 septembre 1941 : alors qu’il travaille au centre des déchets de l'île, John Bayless tente de s'échapper. Peu après s'être introduit dans l'eau froide, il renonce. Au cours de son jugement, il réessaye de s'évader, sans succès.
  • 14 avril 1943 : James Boarman, Harold Brest, Floyd Hamilton et Fred Hunter prennent deux gardiens en otage et en profitent pour s'échapper ; mais un des otages réussit à prévenir les autres gardiens. Le feu est ouvert sur les fuyards qui nagent au large. Tandis que Hunter et Brest sont tous deux appréhendés sans problème, Boarman est tué par balle (son corps a instantanément coulé et n'a pu être repêché) et Hamilton est présumé noyé… avant d’être retrouvé par des gardiens à Alcatraz vers où il avait fait demi-tour.
  • 7 août 1943 : Huron « Ted » Walters disparaît de la laverie. Il est capturé sur le rivage avant qu'il ne puisse tenter de rejoindre la baie de San Francisco.
  • 31 juillet 1945 : l’une des tentatives d'évasion les plus ingénieuses : John Giles a tiré avantage de sa fonction de déchargeur de bateaux aux docks de l'île. Ce jour-là, il décharge du matériel militaire envoyé à Alcatraz pour être nettoyé par les détenus. Giles en profite pour subtiliser un uniforme militaire et repart avec le bateau. Malheureusement, le bateau fait route vers Angel Island et non San Francisco comme il l'espérait. Tout de suite déclaré manquant, il est rattrapé à Angel Island.
  • Du 2 au 4 mai 1946 : Lors de cet incident connu sous le nom de « Bataille d'Alcatraz », 6 prisonniers tentent de prendre la fuite en maîtrisant les gardiens et en prenant possession des armes et des clés de la prison. Pendant le combat, 18 gardiens sont blessés et 2 sont tués. L'armée est intervenue le 4 mai et les corps de 3 des prisonniers sont retrouvés dans la prison, 2 preneurs d'otages sont condamnés à la peine de mort (ils sont gazés à San Quentin en 1948), et le troisième âgé de 19 ans, à une seconde peine à perpétuité.
  • 23 juillet 1956 : Floyd Wilson disparaît de son poste aux docks. Après plusieurs heures de recherche au bord du rivage, il est retrouvé et réincarcéré.
  • 29 septembre 1958 : Durant leur session de travail, Aaron Burgett et Clyde Johnson s'évadent en neutralisant un gardien et s'échappent de l'île à la nage. Clyde Johnson est capturé ; mais après de longues recherches son compagnon d'échappée n'est pas retrouvé. Ce n'est que deux semaines plus tard que le corps d'Aaron Burgett est repéré en mer.
  • 11 juin 1962 :- Rendue célèbre par le film L'Évadé d'Alcatraz avec Clint Eastwood, l'évasion de Frank Morris et des frères John et Clarence Anglin reste un mystère. Disparus de leur cellule dans la nuit et de la prison via les bouches d'aération, ils n’ont jamais été retrouvés. Ce n’est qu’au petit matin que les gardes s'aperçoivent de leur évasion : leurs cellules sont vides et leur absence a été dissimulée par des têtes de mannequins fabriqués en papier mâché. Le FBI lance alors l'une des plus grandes chasses à l'homme jamais entreprises, sans succès. Des effets personnels (vestes, lettres et photos) sont par la suite retrouvés dans la baie de San Francisco et plusieurs semaines plus tard, un corps en tenue bleue comme celui des détenus d'Alcatraz est repêché. Mais son état de détérioration est tel qu'il ne put jamais être identifié. Frank MorrisJohn et Clarence Anglin ont été officiellement portés disparus et présumés noyés. Les cellules des évadés ont été reconstituées pour la  visite de la prison, notamment les trois cellules avec les mannequins et les bouches d'aération forcées. En 2009, on voit encore un avis de recherche des trois évadés, avec leurs visages vieillis informatiquement, qui semble destiné surtout à entretenir un mythe folklorique.
  • 16 décembre 1962 : John Paul Scott et Darl Parker scient les barreaux de leur cellule et sautent à l'eau. Parker est par la suite retrouvé sur un rocher près de l'île tandis que Scott qui a tenté de nager jusqu'à San Francisco est déporté vers le large avant d'être lui aussi retrouvé vers Fort Point par des adolescents. Souffrant d'hypothermie, il est transféré dans un hôpital militaire avant de retourner à la prison d'Alcatraz.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par usatilily à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,